[18 octobre : Valérie Rouzeau – Librairie Garin – 18H30]

Il existe un autre monde mais il est dans celui-ci.

Une citation souvent attribuée à Eugène Grindel, dit Paul Éluard. Des érudits prétendent que ce serait une citation de citation, qu’il faudrait plutôt rendre à Yeats ou à Rainer Maria Rilke. Ce mystère ajoute au charme.

Ce monde fugace que nous cherchons se dérobe quelquefois et nous ne trouvons pas toujours la porte. Parfois il suffit de ralentir, d’utiliser la clef de la poésie, de pénétrer la poésie au seul rythme qu’elle désire sans vouloir la forcer. Voilà pour l’éblouissement.

Valérie Rouzeau nous donne de nombreuses clefs et nous montre tellement de portes.

La soirée propose que se répondent en écho les poèmes de Valérie Rouzeau et ceux de Jean-Michel Robert, parti depuis quelques années. Les résonances demeurent, les harmoniques continuent à chanter.

La compagnie Remue-Méninges se charge de donner voix à ces textes. Valérie, présente, dira des textes selon sa fantaisie, répondra à d’éventuelles questions et pourra dédicacer des recueils.